Bois de Bondex - réserve naturelle

La réserve naturelle des Bondex est une forêt refuge entre l'autoroute et les champs

  • Malgré son isolement, la réserve naturelle des Bondex concentre de nombreux habitats avec des forêts, des prairies et des marécages.
  • Cette diversité fait le bonheur d'une flore diversifiée et de nombreux animaux y trouvent refuge : près de 170 espèces de champignons y ont ainsi été recensées.
  • Compte tenu de la valeur des lieux, des travaux de revitalisation ciblés ont eu lieu en 2009 afin de favoriser le patrimoine naturel du site.

Un marais d'importance nationale

  • Les marécages forestiers hébergent des plantes aquatiques fragiles, comme les laîches (ou carex) ou l'iris jaune.
  • Cette riche zone humide constitue un site important pour la reproduction des amphibiens - comme les grenouilles rousse ou agile - et une halte visitée par les oiseaux migrateurs.

Une mosaïque de prairies pour des fleurs rares

  • Les lisières de la réserve accueillent des fleurs et plantes basses qui apprécient la lumière
  • Les prairies sont entretenues pour éviter la colonisation des buissons. Grâce à ces mesures, une orchidée – l'orchis tachetée – peut fleurir chaque printemps.

Une forêt diversifiée

  • La réserve héberge une forêt typique du paysage genevois où dominent le Chêne pédonculé et le Charme
  • 25 espèces d'arbres y ont été dénombrées, comme le Hêtre, l'Aulne ou encore le Châtaignier.

Quand l'agriculture se connecte à la nature

La valeur naturelle de la réserve des Bondex est renforcée par la présence d'un réseau agro-environnemental favorisant la biodiversité des milieux ouverts.

De nombreuses exploitations agricoles genevoises intègrent des surfaces de compensation écologiques. Ces coups-de-pouce pour la nature financés par la Confédération se concrétisent par des haies, des praires extensives, des bosquets, des arbres fruitiers haute-tige - autant d'éléments paysagers qui enrichissent la diversité des zones ouvertes.

Leur valeur pour la faune et la flore augmente encore lorsque ces zones sont connectées entre elles. C'est ce que vise un réseau agro environnental, comme celui qui est mis en œuvre à Céligny grâce à la collaboration des agriculteurs locaux, avec le soutien du Canton.

Situé à proximité de la réserve des Bondex, ce réseau agro-environnemental améliore les connexions naturelles utilisées par les animaux pour se déplacer. Il renforce ainsi la biodiversité de cette forêt protégée en permettant de réduire son isolement.

Pour en savoir plus :

http://ge.ch/nature/milieux/milieux-proteges/reserves-naturelles/bondex